Une phrase, une simple phrase a le pouvoir de mener jusqu'à l'amour, avec un grand A.
 
bashaut

 :: Personnage :: Présentations :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Raille, raille, petit raille /o/

avatar
P. Ray Halloway
Babar, King of Dance (ಸ‿ಸ)
Messages : 87
Dollars : 800
Date d'inscription : 09/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Fév - 17:49

Halloway Joe Ray P.

une petite citation un peu classe

nom Halloway
prénomsPatrick Ray Joe
âge 22 omg
financier RICHE
habitation Staten Island

mon avatarnomprenom nomprenom

sexe masculin
nationalité Américaine
métier Rock star
statut fiancé
Orientation Stout omg

La Phrase.

" Je t'emmerde, Conna*d" s'était amusé Dieu à écrire dans la chair de ta chair.

Conna*d? Pourquoi dieu censurait-il une insulte? Peut-être pour préserver son innocence lors de son enfance. Ce "*" fut une source perpétuelle d'interrogations pour le jeune homme lors de son adolescence et de sa construction. Sinon, il ne pense pas grand chose de sa phrase, non pas qu'il s'en fiche mais il vit au jour le jour et attend rencontrer son âme sœur.

Caractère
Tu essayes sans cesse de te libérer mais ta conscience te soumet toujours à ton devoir envers ton père. Tu ne possèdes ni griffes, ni crocs capable de la déchiqueter et de t'en débarrasser une fois pour toute. Tu n'es qu'un chaton prétendant être un tigre.

Quoi qu'il fasse, qu'il veuille, Ray est un homme soumis à son père. Il tente encore et toujours de se débarrasser de l'influence que ce dernier peut avoir sur lui mais la preuve est là, malgré sa relation avec son amoureuse, il n'a rompu ses fiançailles. Qu'espère t-il par là? Ne pas décevoir son père. Ce dernier, par la musique, n'a vu qu'un moyen de se défaire de son fils, de l'envoyer s'amuser un peu plus alors qu'il gérait des affaires d'adultes. Au fond, ses enfants ne sont d'aucun intérêt pour lui. Le blond le sait très bien même mais se bat chaque jour par les armes qu'ils lui sont propres pour obtenir un compliment ou juste un regard. Il vit dans les yeux de cet homme qui ne mérite la désignation de père et ne l'a obtenu que par un don de spermatozoïdes.

Outre cela, il s'agit d'un homme social, doux et un peu brute sur les bords. Il est comme un joyau qui n'attend que d'être poli pour révéler son véritable éclat. En tant que musicien, il est accompli, sérieux, déterminé et impliqué. Parfois, il se laisse distraire par des vidéos de chaton sur internet et prend du retard ce qui a la fâcheuse tendance d'agacer son manager mais tout le monde à ses petits défauts. Alors qu'au contraire, en tant qu'être humain, Ray est au commencent tel un nouveau né. Bien sûr, il n'a pas besoin qu'on l'assiste en le nourrissant, le lavant ou encore le couchant. Non. Il est même plutôt débrouillard. Mais, dans les relations humaines, le blond n'arrive à s'exprimer, à faire part de ses ressentis. Il peut parfois être un peu brusque et très maladroit ou même paraître idiot (ce qui est en soi le cas). Ainsi, lui-même ne demande qu'à progresser sans même savoir où mettre les pieds. Sa véritable identité lui échappa et ne s'affirme pas comme elle le devrait et ce, par peur de ne pas être apprécié ou de pas être à la hauteur.

Histoire
La liberté n'appartient qu'à ceux qui se battent.

Porté par le courant familial sur le fleuve de la vie, pendant longtemps, Ray s'est laissé faire, acceptant toute décision que ses parents ou sa famille d'une manière plus général pouvaient lui imposer. Après tout, il n'était que le cinquième enfant d'une tribu qui en comptait bien plus encore. Son père se mariait, procréait, divorçait, se remariait, re-procréait et re-divorçait, ainsi de suite, avec de nombreuses femmes dont lui-même ignorait à force le nombre. Elle possédait toute le même point commun, une richesse colossale, tout comme lui d'ailleurs et il réussissait à la préserver malgré des conditions compliquées.

Son enfance se déroula dans une cage dorée, loin de sa mère qui n'avait le droit de lui rendre visite. Son père ne se montrait jamais, trop occupé par diverses occupations. Il vivait avec ses frères et sœurs ainsi que des domestiques. Le petit garçon s'entendait avec certains aussi bien qu'une profonde haine était partagé avec d'autres. Évoluer dans cet environnement relevait de l'exploit aussi bien pour lui que pour les autres mais dans son cas, il se contentant de se laisser porter par les vagues du destin. Après tout, l'enfant n'avait pas le choix. Si son père lui imposait ses choix, n'était-il pas de son devoir de lui faire honneur?

A ses cinq ans, une fiancée lui eut été imposée. Il ne s'agissait pas de son âme sœur et de toute façon, ses foutaises ne possédaient leur place dans ce monde doré. Le blondinet la connaissait qu'à peine, la rencontrait de temps en temps pour s'habituer à elle mais cela ne suffisait pas à ce qu'il lui puisse l'aimer, ne serait-ce comme une amie. Il la voyait comme tout, comme une simple obligation comme un destin qui l'emprisonnait entre quatre murs et ne le laisserait sortir sous aucun prétexte.

Pendant des périodes de son enfance, le garçonnet s'abstenait de travailler pour attirer l'attention de son géniteur mais à la place, il ne recevait rien. Même pas une punition, pas un mot, pas un cri. L'ignorance était sa seule compagne. De plus, l'école ne l'intéressait pas. Suivre les traces de son père? Plutôt se pendre mais il en serait très vite obligé. Il rentrait dans le moule familial, tenterait d'être parfait en toute matière et faire une brillante carrière dans les laboratoires des entreprises de son père, accompagnée d'une épouse décidée depuis toujours. Cette vie le rebutait, l’écœurait mais pourtant, il s'était fait à l'idée de devenir un tel homme dans le futur.

Au fil des années, il commença à régresser. Ses notes dégringolaient, se passionnant soudainement pour le saut en parachute. Son père, par le biais des domestiques, le punissait mais cela ne l'aidait en rien à reprendre goût aux études. Ray découvrit la musique qui devint très vite sa passion première. Il progressa très vite dans le chant et maîtrisa une guitare à une vitesse fulgurante. Son génie pour la musique marqua l'esprit des autres qui se montrèrent parfois jaloux et tentèrent de se venger alors que d'autres l'encourageaient ou l'admiraient juste. Une diversité des réactions et des actions qui rendait son quotidien mouvementé, encore plus qu'il ne l'était déjà.

A ses quinze ans, tout bascula. Alors qu'il s'exerçait à Central Park, un producteur l'aborda. Son père refusa catégoriquement qu'il ne signe un tel contrat, jugeant l'homme comme un escroc. Ray lui prouva de diverses manières que ce n'était pas le cas mais aussi sa prédestination pour la musique. Il était nul pour étudier, s'il avait bien un avenir, c'était dans ce domaine. Convaincre son père ne se fit pas un jour ou deux mais en un peu d'une année. Il était coriace et même si son emploi du temps surchargé de lui permettait jamais de s'occuper de ses enfants, il voulait garder main mise sur eux.

Sa carrière se développa petit à petit. Pendant deux ans, le chanteur se contenta de petits concerts dans des bars divers et variés. Il commença à se faire un nom alors que son producteur cherchait à lui faire faire toujours plus de contrat dans l'espoir de voir son petit protégé décollé. Et, ce fut le cas. Alors qu'il s'approchait de sa majorité, Ray commençait à être connu, à être apprécié et même désiré. Son succès l'aida à s'émanciper de sa famille, à marquer une distance entre eux pour peut-être suivre sa propre voie. Cela se dévoila aussi bien par son reniement de son prénom "trop laid" pour le second et aussi par ses relations amoureuses avec des jeunes femmes et hommes.

Sa renommée n'a cessé de grandir et a réussi à devenir un chanteur connu.

Toi
Moi.
©linus pour Epicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oswin A. Noble
Administrateur
Messages : 134
Dollars : 329
Date d'inscription : 01/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Fév - 20:14
Huhu bienvenue

_________________

 
  - Oswin  -

Oswin chante en #336699
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SENTENTIAE.
Compte Fondateur
Messages : 310
Dollars : 775
Date d'inscription : 17/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Fév - 1:51
Félicitation, tu es validé !

Félicitations à toi ! Tu es maintenant validé(e) et nous sommes heureux de te compter parmi nous. Avant toute chose, nous te laissons aller recenser ton avatar et poster ta fiche de lien afin de te créer quelques amitiés ! Amuse toi bien parmi nous.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» [Cimetière] Funéraille d'aurore
» [Entrainement with Tyzy Ghost & Louise Ruby Lapin] Enterrement et Entraînement
» Inscription difficile
» Décès du président du Malawi
» Fineray mayestro Ulrick Pierre Louis ak omaj Tropicana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SENTENTIAE.  :: Personnage :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: