Une phrase, une simple phrase a le pouvoir de mener jusqu'à l'amour, avec un grand A.
 
bashaut

 :: Zone RP :: Manhattan :: Aux Ducs de Savoie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Antidote, your love is a chokehold #RAY.

avatar
Oswin A. Noble
Administrateur
Messages : 134
Dollars : 205
Date d'inscription : 01/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 11 Fév - 19:09



Feat. Patrick & Oswin
Ca avait tout de l’opportunité en or. Dans un restaurant chic, bourrés de gens riches, pendant une soirée entière. Le but, apparaitre quelques fois, en te relayant la scène avec d’autres artistes triés sur le volet.

Ça avait tout de l’opportunité en or, oui, et malgré le salaire minable, le caractère insupportable de celle qui t’avait reçu à la réception, et la mauvaise humeur dans les coulisses. Tu avais gentiment été parler aux autres chanteurs, magiciens, ou comédiens, et tu avais été jetée comme une malpropre.

Soit.

Lorsque ton passage sur scène arriva, tu sentis la boule de stress que tu connaissais bien te ronger l’intérieur de l’estomac. Tu retins ta bile, replaça une de tes mèches dans ton chignon bien coiffé, et monta les quelques marches.

Pour some sun over my skin
I'm good, open
Lay me down and break me in
Go ahead


Et bien, ce n’était pas aussi stressant que ce que tu imaginais. Les gens mangeaient tranquillement, et les discussions n’étaient pas bien fortes. A vrai dire, ils ne te regardaient même pas, et c’était tout juste si on entendait ta chanson, en fond. Tu essayas de ne pas faire paraitre ton embarras sur ton visage, entamant ton verset deuxième.

Oh so sweet
Serenity
Like this could last forever
Nothing better than your in
Insanity
I wanna feel you closer rushing over me

Antidote, your love is a chokehold
I know I could let go, let go
Can't let go, your body's a temple
I know I should let go, let go

Cette chanson était ta pure composition, et c’était bien la première fois que tu la chantais en dehors de ton studio. Tu l’avais faite écouter à beaucoup de tes proches, et tous disaient que tu avais énormément de talent. Tu n’y croyais pas vraiment, mais tu continuais à chanter.
La musique était douce, un tempo harmonieux, pas du rock qui aurait pu effrayer les paisibles personnes qui mangeaient ici. Juste une chanson, d’amour, qui reflétait tes émotions, et qui te prenait en haleine.

We always get what we deserve
I'm bad, you're worse
If it's good, it's gotta hurt
I'll jump, you first


Ce soir, tu avais sorti le grand jeu, et tu t’étais paré d’une robe moulante à souhait, noire, plongeante dans un petit décolleté. Tu avais rassemblé tes cheveux éclatants dans un élégant chignon, et tu avais même mis du rouge à lèvres ! Tu espérais faire sensation, peut-être, parmi les invités se trouvaient ton sauver, celui qui te permettrait de faire carrière.
L’espoir faisait vivre, c’était bien, non ?

But let go
You're my antidote
You're my antidote, you
You're my antidote
But let go
You're my antidote, you


Et ta chanson finie, pas même un regard, pas même une once d’attention, tu quittas la scène. Tu avais réellement stressé pour ça ? Tu avais réellement eu le tract pour ça ? Un peu déçue, tu redescendis dans les coulisses, et n’obtint que des regards désagréables ?

N’avais-tu pas été à la hauteur ? Ta chanson était-elle sans intérêt ? En attendant ton prochain tour, en fin de soirée, tu pris ta veste, ton paquet de clope, et tu sortis prendre l’air.

Là, en dessous des étoiles chatoyantes, tu soupiras, en enfilant ta cigarette dans la bouche.

Ça aurait pu être une opportunité en or, oui. Mais peut-être pas pour toi, pas maintenant, pas ce soir. Peut-être jamais.


Pride pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
P. Ray Halloway
Babar, King of Dance (ಸ‿ಸ)
Messages : 87
Dollars : 676
Date d'inscription : 09/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Fév - 22:57



« Antidote, your love is a chokehold  »

Un restaurant chic pour une occasion spéciale? Il ne savait. L'américain s'était retrouvé avec un petit message indiquant de rejoindre son manager aux Ducs de Savoie et surtout, de bien se vêtir. La seconde partie lui sortit très vite de la tête et il arriva en jeans et t-shirt au restaurant à la grande surprise du maître d’hôtel qui s'occupait de l’accueil. D'ailleurs, à cause de sa tenue, ce dernier lui refusa pendant un long moment l'entrée à la salle, lui répétant que sa place était dans un fast-food et non dans un établissement de ce prestige. Des paroles agaçantes car d'une, on l'invitait en ces lieux et il ne venait pas de son propre chef, d'une seconde car il était issu d'une famille très aisée et que pendant la majorité de son enfance, il avait fréquenté ce genre de lieu. La soirée du jeune homme partait donc d'un mauvais, très mauvais départ, même. Il était prêt à faire demi-tour jusqu'à ce qu'on vienne le chercher.

Son manager arrivait, réglait le problème et fit une leçon de moral à son petit protégé qui ne prit même pas la peine de l'écouter. C'était tout lui, il pouvait lui dire n'importe quoi, il ne le ferait. S'il désirait qu'il s'habille bien, il valait mieux qu'il s'occupe de son habillage lui-même. Un soupir lui échappa, les deux hommes se dirigèrent vers leur table. Le plus âgé commença à baratiner son interlocuteur sur ses concerts à venir, ses apparitions médiatiques et bien d'autres choses, bien ennuyantes pour le blond. Ce dernier s'abstint de lui répondre, le laissant parler dans le vide. Après tout, il finirait bien par se rendre compte de son travail le moment venu. Il appréciait beaucoup plus la surprise des événements qui lui permettait une réaction à vive, naturelle et non réfléchie et travaillée pendant des heures.

Une rousse monta sur scène. Ray tourna le regard vers cette dernière qui commença à changer. Au fils des paroles, il se plongea dans sa musique. Il voyageait à travers cette dernière. Les paroles de son ami ne l'atteignaient plus, il n'avait d'oreilles que pour les mots composant la chanson de la jeune femme et de yeux que pour elle. Car, le blond, mis à part qu'il la trouvait ravissante, appréciait observer les chanteurs en plein performance. Il resta suspendu à sa musique, et ce, pendant toute sa durée jusqu'aux derniers mots de fin. Après ça, la bouche légèrement ouverte, surpris de croiser une telle voix en lieu aussi.. Désagréable, il ne s'en remit pas vraiment et en oublia, sans le désirer, d'applaudir. A la place, quand il retrouva ses esprits, le chanteur se leva dans l'idée d'aller la rejoindre.

« Hé, Ray! Tu vas où? Reste ici. J'ai pas fini de te parler et on a même pas encore commencé à manger. » Il hocha la tête et lui indiqua qu'il reviendrait dans quelques minutes, sans plus. Quand le blond avait une idée en tête, il oubliait ce qui se trouvait à côté et notamment, son manager dans cette situation là. Il se mit en direction des vestiaires sans attendre et sans permission. Un artiste très désagréable a qu'il demanda où était parti la jeune rousse, lui répondit d'un ton très mauvais, qu'elle était juste dehors à prendre l'air. Ainsi, toujours, Ray ne pensait pas aux conséquences ni à ce qu'il faisait actuellement mais juste à mener à bien son entreprise: Parler à la chanteuse. Poussant la porte extérieure, il tomba sur elle et lui adressa un très léger "bonsoir" accompagné d'un sourire. Puis, il continua sur sa lancée:

« Désolé.. J'ai pas trop réalisé que ta prestation était fini et j'ai oublié d'applaudir. Ta voix est sublime et ta chanson était en accord parfait avec, j'ai beaucoup apprécié! » Le blond laissa un instant de blanc et réalisa qu'en l’interpellant, la jeune femme semblait un peu triste. Pourquoi? Pourtant, elle avait fait une très bonne prestation.. « Tu devrais être fière de toi quand même!  » Tout était sorti naturellement de sa bouche sans qu'il n'est à réfléchir à ses propos.

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

_________________
Merci à Au Lit pour le magnifique vava ♥


Ray s'exprime en #000000.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SENTENTIAE.  :: Zone RP :: Manhattan :: Aux Ducs de Savoie-
Sauter vers: