Une phrase, une simple phrase a le pouvoir de mener jusqu'à l'amour, avec un grand A.
 
bashaut

 :: Zone RP :: Brooklyn :: Williamsburg Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une rencontre... éprouvante? PV HANA

avatar
Messages : 9
Dollars : 411
Date d'inscription : 03/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Fév - 23:37

Une rencontre... éprouvante? PV HANA  





-----------------------------------------------



C'était une journée ensoleillée, mais genre où il fait chaud, VRAIMENT chaud, les types de journées que Yo déteste, il déteste le chaud, l'été il trouve sa chiant, il se promenait dans les rues de Brooklyn, pour visiter, car il ne connaît pas trop trop l'endroit, il ne serait pas sorti s'il n'avait pas vue qu'il faisait aussi chaud, il se frotte le front, il sue légèrement et regarde tout autour de lui, il y a vraiment pas beaucoup de trucs d'intéressant, rien pour le rafraîchir, ni même un petit endroit à l'ombre,  mais une chanson familière très douce se rapprochait peu à peu

« UN CAMION GLACE »

C'était la grande joie, Yosuke se précipita dessus, telle un enfant quand on lui crie « GOÛTER » et qu'il n'a pas mangée de la journée, il arriva premier devant le vendeur il savait déjà quoi prendre

« Une glace a l'italienne fraise vanille, merci d'avance ! »

Il l'a paya et sortit de la foule qui était autour du camion, tout le monde voulait une glace, en même temps il faisait chaud…

Il sortit de la foule et décida donc de remonter dur le trottoir, mais malheureusement pour lui il trébucha et arriva nez à nez sur une jeune demoiselle, il renversa sa glace sur ses cheveux, et tomba sur elle, il ne dit rien du coup, espérant quelle n'a pas eu mal...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Dollars : 366
Date d'inscription : 11/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Fév - 0:16
Yosuke Goto & Hanna Hamilton... mots ▬ dialogue en ...
Une rencontre... Eprouvante ?

Tu te lève de ton lit, tard, comme d'habitude. T'es en pétard complet, t'es trop énervée, t'as fais un cauchemar hier soir, et tu savais que ça allait foutre toute ta journée en l'air. De toutes façons, t'es jamais de bonne humeur, y'a toujours quelqu'un pour te faire chier, alors bon, tu sors de ton lit en te disant que finalement, tu passerais une journée banale, comme d'habitude. Tu ferais chier les gens, comme d'habitude. T'aurais au moins un soucis avec un flic, comme d'habitude, et tu rentrerais chez toi, comme d'habitude.

Tu sortais de ta chambre. Un vrai bordel ambulant cette pièce. Tu passe devant celle de ton grand frère, le haïssant chaque jour de t'avoir laissé tomber, et tu te dirige vers la salle à manger. Tu prends bien soin d’ébouriffer les cheveux de ton petit frère, et de le saluer avec une de tes agréables insultes. Ta mère te regarde en fronçant les sourcils, elle te dis que ce n'est pas une façon de parler à un membre de sa famille. Tu hausse les épaules. Tu prends ton paquet de céréales, et tu te mets devant Geordie Shore, ton émission culturelle favorite.

Finalement, tu te décide enfin à te préparer, ta mère t'avait envoyé aller acheter des cigarettes pour ton paternel. Tu n'avais pas spécialement envie d'y aller, tu étais bien toi, derrière ta télé, mais tu savais pertinemment que si tu ne partais pas, tu aurais à la supporter toute la journée.

Tu sais qu'il fait bien chaud aujourd'hui, alors tu t'habille simplement, de toutes façons, la mode, les vêtements, sont des choses qui ne t'ont jamais vraiment intéressée, ta garde-robe était plutôt basique, même si tes vêtements favoris se voyaient souvent brûlés par ta mère, les jugeant beaucoup trop vulgaires.

Tu sors finalement de ton chez toi et tu marche lentement. Beaucoup trop lentement. Tu ne voulais pas rentrer vite. Ta mère te gonflerait, ton petit frère aussi, alors revenir chez toi le plus tard était le mieux. Peut-être bien que t'irais casser des gueules sur le chemin, ça fait passer le temps, et ça défoule.

Dans la rue, il fait bien trop chaud, et il y a tellement de monde, tellement de bruit. Tu soupire. Tu observe les gens, à la recherche d'une parfaite victime. Personne n'est inaccessible pour toi, tu n'as pas peur de tomber sur plus fort que toi, mais tu cherches LA personne qui répondra à tes provocations, car tu le savais, "l'ignorance est le meilleur des mépris". Tu avais horreur que l'on t'ignore, ça te mettait en rogne.

Tu continuais ta marche, et sans avoir vraiment le temps de le réaliser, tu recevais une grosse dose de froid sur ta tête et plus précisément sur tes cheveux, venait s'ajouter à cela un garçon qui te tombait dessus.

Tu pris quelques secondes pour l'observer, pour voir à quoi il ressemblait, ce n'était même pas un beau garçon -enfin selon tes goûts à toi- et il restait planté là, sans rien dire, sans rien faire. Son silence te fit monter la moutarde au nez. Tu lui lançais un regard noir, tu poussais un grognement en même temps, avant de cracher ton venin.

" Fais gaffe ou tu fous tes pieds, le rouquin !!!"

Tu le pousses violemment, tu regardes tes cheveux. Tu les avais lavés la veille, et lui avait tout fichu en l'air. Tu t'approches vers lui, préparant tes poings. Tu n'étais pas là pour rigoler, mais en même temps, tu avais enfin trouvé une victime.


_________________

Spoiler:
 

Pwet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Dollars : 411
Date d'inscription : 03/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Fév - 0:59

Une rencontre... éprouvante?





-----------------------------------------------



Yo sur le moment se sentait vraiment débile, une glace de gâchée quand même c'est pas rien, et il n'espère ne pas avoir fait mal à la jeune fille, la fille grogna telle un animal enragé, ce qui le fit un peu flippé, c'est qui cette tarée encore, il l'a peut être fait tomber sa glace sur elle , mais de la à pétée un câble, m'enfin, il le méritait peut-être pour pas avoir fait gaffe comme d'hab, il essaya donc de reculer doucement et allait s'excuser quand la jeune fille prononça des mots si familiers

" Fais gaffe ou tu fous tes pieds, le rouquin !!!"

Yosuke resta la bouche grande ouverte, il se fit pousser assez violemment, mais l'ignora complètement essayant de se rappeler ce que la fille à dit, son regard faisant des vas-et-vient entre son bras et la jeune fille, il en pleurait presque ce moment qu'il avait tant attendu il se rapprocha de la jeune fille les larmes au yeux en l'attrapant par les épaules

« OH MON DIEU. JE T'ATTENDAIS DEPUIS SI LONGTEMPS ! »

Tout en pleurnichant comme une fillette, il était ému ce moment qu'il attend depuis des lustres, se fameux moments, il regarda constamment et toujours son bras pour être sûr, sûr que cette phrase qu'il avait apprise par cœurs, cette journée qui partait si mal à causes de la chaleur est devenue l'une des meilleurs journée de sa vie, mais quoi dire ou quoi faire ensuite, il l'a enfin trouvée, ENFIN mais, que lui dire, il ne la connaît pas et la vue sa tête elle à pas l'air très commode, il a surtout l'impression qu'à tout moment elle pourrait lui sautée dessus pour l'égorger.

« Bon, bon, bon, bon, bon, BONNN que faire, que faire.. »

c'est ce qui se passe actuellement dans le cerveau de Yo, Des sentiments inexplicable passe à travers tout son corps, est pareil pour elle? Il l'espère en tout cas, il se retenait de la câliner car il sait que ça se fait pas trop, il s'approcha de son visage toujours les larmes au yeux
« Moi c'est Yo… Yosuke... et toi?»

Il souriait très fortement, un sourire très heureux, il ne trouvait que ça a dire, on peut dire que sa voix tremblait et qu’il s trompait sur les mots, C’est sans doute l’homme le plus heureux du monde c’est ce qu’il pense en tout cas o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Dollars : 366
Date d'inscription : 11/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Fév - 19:41
Yosuke Goto & Hanna Hamilton... mots ▬ dialogue en ...
Une rencontre... Eprouvante ?

La réaction de ton interlocuteur te fit hausser un sourcil de surprise. Au lieu d'être totalement terrorisé, il paraissait plutôt surpris. Il te regardait, puis regardait son bras, il fit cela plusieurs fois, et à cet instant, tu craignais de comprendre. Tes craintes étaient rapidement confirmées lorsqu'il prononçait ces mots, t'attrapant par les épaules.

« OH MON DIEU. JE T'ATTENDAIS DEPUIS SI LONGTEMPS ! »

Tu sursautais. Ta journée était censée être banale. Totalement banale. Tu te disais que ce n'était pas possible. Tu avais déjà songé plusieurs fois au moment où tu rencontrerais ton âme soeur, et dans ta tête, ce n'était pas censé se dérouler de cette manière. Tu t'attendais à quelque chose de tellement plus poétique, tellement plus romantique, même si tu te résignais à dire que c'était faux. Là, devant toi, il n'y avait qu'un gringalet maladroit et beaucoup trop expressif à tes yeux. Tu préférais les gens plus silencieux, plus discrets, ou bien tant qu'à faire, les gens de ton style. Tu aurais même été plus satisfaite si ça avait été une femme qui t'avait dit cette phrase.

Il s'approchait de ton visage un peu trop près à ton goût. Il n'avait donc aucune gêne ?! Il se présentait, bégayant. Alors là, c'était le pompon. Tu n'allais pas rester avec ce genre de personne pour le restant de tes jours, c'était certain.

"Mais... J'en ai absolument rien à foutre de ton nom ! Ah lâche-moi putain ! "

Tu n'aimais pas le contact humain, tu n'avais jamais aimé ça. Tu le poussais à nouveau, et tu remarquais que des gens vous regardaient, amusés. Tu avais horreur que l'on se moque de toi, alors, tu pris fermement le poignet du jeune garçon pour l'emmener dans un coin un peu plus tranquille. Tu le plaquais violemment contre le mur. Tu regardais à droite et à gauche, il n'y avait personne aux alentours. Tu poussais un soupir de soulagement, puis tu repris ton expression énervée. Il était temps de repasser aux choses sérieuses.

"Ecoute mon gars. Déjà tu vas sécher tes larmes de fillette, t'es carrément lamentable, capiche ?!"

Tu t'impatientais. Tu n'avais pas de temps à perdre avec un sentimental pareil. Tu croisais encore les bras et tapais du pied, signe d'impatience.

"J'vais t'expliquer deux trois trucs. Pour moi, ces trucs d'âme soeur, c'est des conn'ries, j'y crois pas du tout okay ?! Donc désolée de te décevoir... Non, en fait j'suis pas désolée du tout."

Sèche et violente. C'était comme cela que tu étais. Tu espérais qu'il ne se fasse pas trop d'illusions et tu faisais tout pour qu'il lui cesse l'envie de te parler à nouveau. Ce type, tu ne voulais plus en entendre parler, alors, il fallait lui faire comprendre, et toi, tu ne connaissais que la force pour faire comprendre des choses aux gens. Tu frappais sur le mur, juste à côté de sa tête, pour lui faire peur, et tu lui lançais un regard menaçant.

"Ne t'avises plus jamais de m'approcher, je ne serais pas aussi gentille sinon."


_________________

Spoiler:
 

Pwet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Une journée éprouvante [PV Eden]
» Fruit de l'éclosion / Hana Hana No Mi
» Ano Hi Mita Hana no Namae o Bokutachi wa Mada Shiranai
» Hana Uchiha - Genin
» Hana la gardevoir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SENTENTIAE.  :: Zone RP :: Brooklyn :: Williamsburg-
Sauter vers: