Une phrase, une simple phrase a le pouvoir de mener jusqu'à l'amour, avec un grand A.
 
bashaut

 :: Personnage :: Présentations :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cole Steven Graham | 100 %

avatar
Messages : 56
Dollars : 147
Date d'inscription : 04/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 23:37
Photo d'identité

Informations

Graham ;
Cole Steven ;
32 ans ;
Riche ;
Habite Manhattan ;
Homme ;
Américain ;
Patron d'une grande entreprise ;
Divorcé, sans enfants ;
Bisexuel ;
Kaede de Katekyo

L'envers du CV

DC Bobby (Bobinette pour les intimes) ;
22 piges ;
Banane.

Ta Phrase

«Attache-moi» s'était amusé Dieu à écrire dans la chair de ta chair.

C'est dans une fine écriture, en italique et dans un très joli noir que ses mots sont gravés sur sa peau. Mais rare sont ceux à la voir. Parce que Cole porte souvent des chemises aux longues manches, et qu'il se contente de les retrousser un peu lorsqu'il fait trop chaud, défigurant sa phrase qui ne laisse alors apparaître que les trois ou quatre premières lettres.

Ce qu'il en pense...? Il a hâte. Hâte de voir la tête qu'aura cette prétendue âme-soeur. Parfois, il passe des heures à contempler ses mots, l'idée lui plaisant terriblement. Mais en attendant, pas question de se priver. Après tout, si il ou elle n'est pas content, et bien... Tant pis. Il s'en passera. On ne fait pas attendre Cole Steven Graham.

Psychologie

Cole ? Il n'a jamais eu la vie compliqué, alors aujourd'hui, il est loin d'être facile à vivre. C'est une beauté froide. Il vous fixe de son regard bleu, tirant vers le gris, et vous scrute sans gêne, comme on lit dans un livre ouvert. Il a cette attitude physique du mec toujours tiré à quatre épingles, mais qui se moque bien des gens et de ce qu'ils pensent. Au premier abord, il vous paraît froid, distant malgré ses sourires. Il n'est pas bien compliqué de comprendre que ces derniers n'ont qu'un objectif, et il ne s'agit clairement pas de vous faire plaisir, mais plutôt de vous attirer dans ses filets pour que la toile se referme sur vous. Cole, c'est un homme qui a tout pour lui. Il est beau, il est grand. Sa peau pâle fait ressortir sa tignasse noire faussement négligé, le rendant plus séduisant encore. Taillé en V, il se complet à ne porter que des tenues faites sur mesures. Si cette cigarette qu'il a entre les lèvres pourrait lui donner un petit côté bad boy, ca lui détruit aussi la santé, et à grande vitesse au vu du nombre de paquets qu'il peut acheter par semaine. Mais il est comme ça... Typique de ceux qui ont tout pour eux, et qui finissent par se mettre en danger parce que c'est là la seule chose d'un peu folle qu'ils peuvent se permettre dans leur vie.

Cole, il a ce petit côté sournois. Rusé, malin. Il prend bien du plaisir a vous attirer lentement dans son piège, et à vous regarder vous débattre. Puis, pour parvenir à ce résultat là, il n'hésite pas à employer les grand moyens. Quitte à devoir y passer du temps, et à y mettre beaucoup d'argent. Ou à faire des coups bas. Ouais, il est vicieux, et c'est presque marqué en grand sur son front, mais au fond, qu'on le sache ou non, ça n'y change rien. Malheureusement pour vous, c'est ce genre d'homme dont vous pouvez vous méfier si vous ne tombez pas immédiatement sous son charme, mais qui a beau vous piéger, vous faire vivre de mauvais moments parfois... Vous finirez par revenir à la charge, sans même qu'il n'ait à vous passer un coup de fil. Parce que c'est un grand manipulateur. A croire que vous êtes devenu sa chose, sa marionnette... Le masochiste d'un sadique. Le soumis d'un dominant.

Parce qu'évidemment, monsieur n'aime pas qu'on le regarde de haut, et encore moins qu'on lui donne des ordres. Faites le, et il se fera un malin plaisir de ne pas les suivre. Depuis qu'il est a la tête de l'entreprise que son père lui a légué, il a toujours tout bonnement ignoré chacun des «conseils» que son père a pu lui donner. Quitte a se lancer dans des paris risqués pour lui prouver qu'il avait tort, et que c'était lui qui avait raison, parce que c'était lui le patron. Il aime le goût du risque. Mais déteste qu'on marche sur ses plates bandes. Au travail, dans la vie, comme dans les relations amoureuses. Jaloux par dessus tout, il n'hésitera pas à déposer vos bagages devant la porte pour la moindre petite faute causée à ses yeux. Ce côté là de sa personnalité fait parfois de lui quelqu'un d'impulsif. Mais ne vous faites pas d'idées, il reste réfléchit, intelligent. Il ne ferait rien qui pourrait lui porter un peu trop préjudice.

Il est aussi égoïste, arrogant, insolent... Narcissique. Sa personne passe avant tout le reste, et si vous n'êtes pas capable de comprendre ça, c'est bien dommage. Il se passera volontiers de vous. Dans le cas contraire, alors bienvenue, vous voilà désormais considéré comme un bon pion.

Côté séduction, il est plutôt doué. En amour, c'est un passionné. Encore faut-il pour ça que monsieur arrive à trouver un intérêt autre que de se divertir à une personne... Ce qui en, somme, n'est pas gagné. Mais si, un jour, peut-être, il venait à tomber amoureux... Il se montrerait possessif, jaloux, un peu trop présent sans doute. Mais les efforts qu'il pourrait faire pourraient bien être au dessus de tout ce que l'on pourrait imaginer. Peut-être même pourrait-il passer au dessus de ses penchants sexuels un peu trop extravagant pour certains.

Chronologie

Concrètement, Cole a toujours eu ce qu'il voulait. Il est né dans une bonne famille, avec un père chef d'entreprise et une mère grande couturière. Autant dire que le destin lui souriait, et qu'il n'eut jamais à vraiment se plaindre. Son enfance se déroula agréablement, partagé entre l'école primaire privée où il n'était qu'un enfant modèle parmi tant d'autres, les cours particuliers qu'on lui imposait, et l'amour et l'attention de sa mère. Son père était sans doute moins présent, mais au fond, ça ne l'a jamais vraiment perturbé. Les quelques moments de complicité avec sa génitrice savaient parfaitement combler ce vide éventuel, et son paternel faisait toujours en sorte d'être là pour les moments importants de sa vie. Il rata peut-être un ou deux anniversaires, à force de déplacements dû à son travail, mais rien de bien grave.

Au collège, le gamin s'est découvert une passion pour les mots. Mais pas dans le sens où l'on pourrait le croire. Il apprit à les manier avec habilité, y mêlant parfois une pointe de ce qui faisait ce qu'il était, et peu à peu, les gens se rassemblèrent autour de lui. C'est là qu'il comprit ce pour quoi il était fait: un leader. Bien que cette forme de manipulation prit du temps à se mettre totalement en place, cette découverte sur sa propre personne fit jaillir d'autres côtés aussi sombre chez lui. Il devint arrogant, manipulateur, sournois... Son intelligence surpassait celle de la plupart de ses petits camarades et rapidement, malgré ses nombreux défauts, il devint le petit chouchou des professeurs. «Un gamin remarquable», «il est promit à un grand avenir» ou encore «cet enfant est le plus prometteur qu'il m'est été donné de rencontrer»... Voilà ce qui se disaient sur sa personne, concrètement.

Arrivé au lycée, son charisme lui a permit bien d'autres folies. C'est un peu près à ce moment là qu'il a commencé à utiliser la séduction comme une arme. C'est à cet âge là qu'il a eut ses premières conquêtes, à cet âge là qu'il fera ses premières expérience, qu'il aura ses premières petites amies. Dans son élan, il ne s'en est pas tout de suite rendu compte, mais alors qu'il approchait de la fin de ses trois années lycées, il a comprit que quelque chose clochait. Finalement, il ne ressentait pas tellement de plaisir durant ses relations sexuelles, si bien qu'il avait l'impression qu'écraser et écarter ceux qui le toisaient, que trouver le moyen de leur clouer le bec, ou de les humilier lui procurait un bien-être nettement supérieur.

Ce fut d'ailleurs quelques mois avant la fin du lycée qu'il put enfin mettre des mots sur ce qu'il ressentait exactement. Quand, en rejoignant sa mère sur le lieu de son travail pour le déjeuner, il découvrit la collègue de celle-ci en pleine relation intime, de type sadomasochiste, avec le secrétaire de l'étage juste au dessous. Sur le coup, et comme n'importe qui l'aurait fait alors, il s'est contenté de fuir. Il n'a cependant jamais rien dit à sa mère, qu'il retrouva d'ailleurs peu de temps après, l'image de ces deux êtres se mêlant, partagés entre amour, passion, et violence, le troublant et le faisant longuement cogité. Des jours durant il y songea, revoyant la scène avec précision, se repassant l'instant encore et encore... Et puis finalement, il fit pour lui ce qui allait changer bien des choses dans sa vie.

Par un odieux chantage, il fit de la collègue et amie de sa mère sa propre soumise. Le premier soir, la première fois... Il comprit qu'il était fait pour ça. Et que désormais, il ne pourrait plus s'en passer. Désormais... C'était comme ça qu'il aimerait. L'université qu'il intégra étant toute proche, il put revenir régulièrement, pour assouvir ses pulsions. Ce petit manège dura des mois, et même des années. Sa soumise, bien que pas vraiment volontaire, trouvait également son plaisir dans cette relation, et bientôt, elle se laissa aller à s'imaginer qu'une sorte de tendresse les liait. Ce qui était loin d'être du goût de Cole qui trouva aussitôt le moyen de corriger ça. Il rompit le chantage qui les avait poussé l'un vers l'autre peu de temps après l'obtention de son diplôme à l'université, alors qu'il venait de se trouver une nouvelle marionnette.

Malgré les événements, il ne dit jamais rien à sa mère à ce propos, et bientôt, les jours s'écoulèrent normalement. Après ses études, il entra dans l'entreprise de son père, où rapidement il grimpa les échelons. Jusqu'à prendre la place de son bras droit alors qu'il n'avait encore que vingt sept ans. Il fit certes de nombreux jaloux, mais il ne manqua pas de les écarter rapidement de son chemin. Et puis, trois ans après, son père est tombé gravement malade. Le cancer. Évidemment, ce n'était pas quelque chose qui pardonnait. Lorsqu'il fut réellement incapable de maintenir son entreprise, et qu'il entra dans une dure phase de la maladie, il légua sa place à son unique fils, Cole. Depuis ce jour là, il en est toujours à la tête, et il la dirige d'une main de maître. Il aime toujours autant soumettre ses partenaires, et il n'a qu'une hâte, rencontrer sa prétendue âme sœur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 176
Dollars : 513
Date d'inscription : 29/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Avr - 23:45
FIRST

"Bobinette pour les intimes."
HOOOOOOOOOO B)

"Tire la chevillette, et la Bobinette cherra." VOILA ! ♥
Voilà donc. T bo. T sexy. J'adore ton mental. Mais ça, j'te l'ai dit sur skype. Ce perso me vend du rêve. Par contre, il ferait totalement peur à Sol. Clairement. Mais moi, j'aime les perso tordus. Owai. B)

Du coup, lien, toussa toussa, mais tu l'sais d'jà B)
Hein. Voilà. Alors bon courage pour la fin d'ta fiche ♥ et bonne validation, bb ♥3♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Dollars : 147
Date d'inscription : 04/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 0:11
Maaah. Ce que tu es chou, Solinette. Trop de luv en toi ♥

Merci, et t'en fais pas ma p'tite banane, j'te réserve un lien, c'est prévu ^o^

_________________

KDO:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Dollars : 196
Date d'inscription : 30/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 7:50
Wsh
T
Bo
T
Sexy
Je
Veux
Un
Lien
Avec
Nath
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 56
Dollars : 147
Date d'inscription : 04/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 14:29
Alors on se fera un p'tit lien ♥
N'hésite pas à me mp d'ailleurs si t'as déjà une idée en tête ;)

J'en profite pour dire que j'ai terminé ma fiche B)

_________________

KDO:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SENTENTIAE.
Compte Fondateur
Messages : 310
Dollars : 600
Date d'inscription : 17/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 5 Avr - 17:16
Re-bienvenue,

Je valide la fiche, tu peux désormais RP, faire ta fiche de lien, une demande de Rp etc.. N'oublie pas de demander ta prime et d'aller recenser ton avatar merci :3

Pour l'habitation, tu seras dans la tour Rose !

Ensuite, en ce qui concerne ta fiche, j'ai bien aimé. C'était agréable à lire et intéressant.

J'ai hâte de voir ton personnage à l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Salaire minimum: Ce que Steven Benoit ne pourra jamais comprendre
» Steven Benoit affirme que le président traine la patte
» Qui est Steven Benoit?
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SENTENTIAE.  :: Personnage :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: