Une phrase, une simple phrase a le pouvoir de mener jusqu'à l'amour, avec un grand A.
 
bashaut

 :: Personnage :: Présentations :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Williams Siobhan | Terminé ♥

avatar
Messages : 29
Dollars : 288
Date d'inscription : 08/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Fév - 2:08

Williams Siobhan

 « Ce que vous dites là est parfaitement vrai, et parfaitement faux, comme tout au monde. »

Nom Williams
Prénom Siobhan
Âge 24 ans
Financier Moyen
HabitationQueens

mon avatarTakagaki Kaede - THE iDOLM@STER: Cinderella Girls

Sexe Féminin
Nationalité Américaine
Métier Comédienne
Statut Célibataire
Orientation Sexuelle Préfère les femmes, mais pourrait accepter un homme.

La Phrase.

" Ainsi donc les avalanches se font quelquefois au moyen d'un caillou gros comme le bout du doigt.  " s'était amusé Dieu à écrire dans la chair de ta chair.


Au début, elle ne comprenait pas trop ce que les cailloux et les avalanches venaient faire là, et à vrai dire, elle se moquait un peu de cette longue phrase grandiloquente. Mais elle a appris à vivre par ce principe – si l'on veut déclencher quelque chose, il faut faire le premier pas. Elle a appris à se fier à cette phrase que lui dirait son âme sœur, persuadée qu'il aurait raison et saurait la conseiller. Elle a appris qu'il s'agissait d'une phrase d'une pièce de théâtre (Lorenzaccio, Alfred de Musset), et depuis elle espère secrètement qu'elle rencontrera un.e comédien.ne en pleine répétition. Elle s'est alors mise à fréquenter le théâtre, allant jusqu'à investir une troupe en espérant un jour tomber sur la personne qui manque à son être. Cela dit, en attendant, elle ne s'empêche pas de vivre des relations.

Caractère
Siobhan est une jeune demoiselle qui a, pour les autres, beaucoup d'estime. Elle fait partie de ce genre de personnes qui pensent que tout le monde a quelque chose de bon en soi, et que certains n'ont simplement pas encore trouvé le moyen de le faire ressortir. Très attentionnée, elle aime aider les autres, partager l'optimisme qui brille dans ses yeux et dans son cœur. Elle a parfois tendance à traiter les adultes comme des enfants ; à les couver. Ceci à tendance à agacer, mais elle ne peut pas s'en empêcher : c'est dans sa nature.

Néanmoins, cette gentillesse lui fait parfois du tort. Naïve et crédule, elle croit tout ce qu'on lui raconte. Se servir d'elle est assez facile ; déjà serviable en temps normal, elle pourrait décrocher la lune pour réconforter quelqu'un. Même lorsqu'elle comprend qu'on se sert d'elle, elle reste une personne qui pardonne très facilement, et elle ne vérifiera pas que l'on ait changé ou non d'attitude avec elle. Cependant, au bout d'un certain moment, elle finit enfin par prendre ses distances.
Mais le réel problème, en vérité, c'est que Siobhan a peur d'être seule. Toute cette gaieté qu'elle dégage, toutes ces excuses qu'elle trouve pour les autres, ne dépendent que de cette peur. Elle est sociable, elle a besoin d'être entourée. Elle préfère être mal accompagnée que seule.

Siobhan est une demoiselle astucieuse, qui comprend très vite les choses. Elle appréhende vite les concepts abstraits, et s'adapte facilement aux différentes situations qu'elle pourrait rencontrer. Elle sait ainsi facilement arriver à ses fins et se débrouiller seule lorsqu'elle est face à un problème. A côté de son intelligence, elle est également très cultivée, grâce à une bibliothèque parentale phénoménale et une carte d'accès à la bibliothèque. Elle est capable de tenir une conversation sur énormément de sujets, même si ses thèmes de prédilection concernent souvent l'art – notamment la danse et la musique – et le paranormal – que voulez-vous, les grimoires bien poussiéreux, c'est totalement son truc.

Mais si Siobhan semble très joyeuse en temps normal, il faut savoir qu'elle a récemment perdu ses parents et qu'elle est par conséquent assez souvent mélancolique, voire triste. Cet événement a eu deux répercussions sur son comportement : premièrement, elle a dû apprendre très vite à devenir indépendante, alors qu'elle avait été plutôt couvée jusqu'ici ; deuxièmement, elle est tombée très vite dans le piège de la compensation – elle a d'abord préféré la nourriture, mais a fini par choisir l'alcool, qui lui permet d'oublier. Elle a l'alcool triste, aussi évite-t-elle d'en boire en-dehors de chez elle.

La demoiselle est plutôt maladroite, également. Il lui arrive parfois de tomber sans raison, de mal appréhender les distances et de se prendre des portes / murs, ou de laisser échapper ce qu'elle tient en main – autant dire que son portable a vécu son baptême de l'air. Plusieurs fois.
Elle est gourmande, et elle adore préparer à manger. Elle est plus sucré que salé, cependant, et elle a souvent des gâteaux fait-maison sur elle, qu'elle n'hésite pas à partager avec ses amis ou à offrir aux nécessiteux.
Dernière chose : Siobhan a une réelle phobie de l'obscurité. Se retrouver sans lumière lui déclenche des crises d'angoisse. Elle ne ferme jamais les volets chez elle, préférant de simples rideaux, et a des étoiles phosphorescentes dans sa chambre et des veilleuses dans chaque pièce de son appartement.

Histoire
L'histoire de Siobhan est des plus banales, pas vraiment extraordinaire. Ce qui la rend peut-être légèrement originale, et ce, depuis sa naissance, réside dans le fait qu'elle a les yeux vairons. C'est une petite anomalie génétique, mais c'est adorable. Son prénom lui vient de sa mère, irlandaise. Si son père a toujours vécu aux Etats-Unis, traversant le pays entre les marécages de sa Louisiane natale et les gratte-ciels de New-York, il n'en est pas de même pour sa mère, qui a atterri aux US suite à un programme d'échange étudiant. Ils se sont rencontrés, sont tombés amoureux et n'ont jamais cherché à rencontrer leurs âmes sœurs, persuadés qu'ils se complétaient déjà suffisamment.

L'enfance de Siobhan fut agréable et simple. En général, les autres s'approchaient d'elle à cause de ses yeux, puis en la voyant sourire, ils restaient simplement avec elle. Elle n'eut pas de problème avec sa gentillesse, dans un premier temps. Les enfants aiment les gens gentils. Les enfants ne sont pas des êtres calculateurs et indifférents. Ses premières années scolaires se passèrent très bien. Des bonnes notes, des amis, une famille aimante ; elle ne pouvait rien demander de mieux.

Dès qu'elle sut lire, elle se mit vite à déchiffrer encore et encore la phrase sur son bras, tant et si bien qu'elle finit rapidement par la connaître par cœur. Et sa mère, pour l'occuper, lui fit essayer toutes sortes d'activités, et Siobhan se découvrit deux passions : la musique et la comédie. Encore une fois peu originale, son choix musical se porta sur la guitare. Et elle commença le théâtre.
Lorsqu'elle quitta l'Elementary School pour la Middle School, ce fut le moment où des choses changèrent pour elle. Elle restait une gentille petite fille, mais les autres commencèrent à devenir un peu moins naïfs et ils comprirent vite que la manipuler serait un jeu d'enfant. Elle ne vit rien, avant de longues années, persuadée qu'elle faisait ce qui était bien pour elle et pour eux. Ce fut lorsque les brimades commencèrent qu'elle comprit que quelque chose clochait.

Mais elle se réfugiait dans le théâtre et la musique, se moquant bien de ce que les autres faisaient ; elle savait, au fond d'elle, qu'ils avaient juste quelques problèmes de confiance en eux, qu'ils étaient des gens biens mais qu'ils n'avaient pas encore trouvé le courage de l'admettre. Elle se réfugiait dans les livres aussi ; sa mère, chanteuse, pouvait se permettre de remplir la bibliothèque familiale, et son père n'était pas en reste, avec son travail de professeur. Son père, très présent, la couvait plus que de raison. Lorsqu'il apprit que d'autres enfants l'embêtaient, il ne resta pas sans rien faire, et les choses se calmèrent quelque peu.

Un jour, durant l'année de ses 16 ans, Siobhan tomba sur une pièce de théâtre française – traduite – durant ses longues heures de lecture. Et elle trouva enfin l'origine de sa phrase. Jusqu'ici, le théâtre n'avait été qu'un hobby, une passion un peu légère qui l'occupait. Cela devint une obsession. Voulant à tout prix trouver l'âme sœur – quand bien même le modèle de ses parents montraient que ce n'était pas nécessaire – elle se mit en tête qu'il s'agirait forcément d'un comédien, ou d'une comédienne. Elle qui n'avait jusqu'ici pas trouvé sa voie, se décida à passer dans l'artistique. Après tout, elle était bonne actrice, et si elle ne trouvait rien dans ce domaine, elle retomberait sur ses pattes grâce à la musique, voilà tout – elle ne voulait pas spécialement être pistonnée, mais sa mère étant dans le milieu musical, elle n'avait pas trop peur pour ça.

Durant sa dernière année d'High School, elle rencontra quelqu'un. Elle savait que ce n'était pas son âme sœur, mais elle l'aimait vraiment. C'était une camarade de classe, Amber. Une jeune fille passionnée par les sciences – leurs points de vue divergeaient beaucoup, ce qui causa leur rupture. Mais Siobhan avait compris des choses importantes : elle n'était pas obligée de se cantonner à l'âme sœur. Et elle n'était pas obligée d'aimer les garçons.

Après l'High School elle s'engagea donc dans les Arts Dramatiques. Très rapidement, grâce aux contacts de sa mère, elle grimpa les échelons, se retrouvant à faire quelques pubs ici et là, à tourner dans des clips, mais ce qui l'intéressait le plus, c'était le théâtre. Elle finit par se faire repérer par une troupe, et dès lors elle enchaîna, d'abord les petits rôles, puis de plus en plus importants. Elle se cantonne cependant aux seconds rôles. Siobhan espérait toujours tomber sur des acteurs répétant Lorenzaccio, espérant entendre la fameuse phrase inscrite sur son bras. Mais ce n'était pas une pièce très représentée aux Etats-Unis, aussi décida-t-elle de se rendre en France.

Elle n'est revenue aux Etats-Unis que depuis un an, après que ses parents aient fait un accident de voiture. Aucun des deux n'a survécu. Si Siobhan ne parvenait pas à réaliser, toutes sortes de démarches administratives le lui firent comprendre ; elle se plongea alors dans la nourriture, se mettant à cuisiner et à manger sans cesse pour remplir le vide qu'elle sentait en elle. Puis à l'alcool, qui lui permettait d'oublier cette tragédie bien plus facilement, même si les conséquences l'attendaient toujours le lendemain matin. Mais elle dût se reprendre en main. Si elle ne lâchait plus ses bouteilles, elle arrivait quand même à rester suffisamment sobre en journée pour s'occuper de tout ce qui devait être réglé. Elle vendit la plus grande partie des livres et des objets de ses parents, et emporta le reste dans un appartement qu'elle louait désormais dans le Queens, où se trouvait une immense bibliothèque.

A 24 ans, elle tente de revenir sur les planches, mais après avoir déserté les Etats-Unis pendant deux ans, cela est devenu quelque peu difficile, même si elle retrouve peu à peu des rôles sympathiques. Elle a calmé sa quête de l'âme sœur mais se prend toujours à espérer parfois, entendre ces fameux mots au détour d'un couloir…


Toi
Ah euh j'sais pas quoi dire ahah. Salut, pour commencer ! J'suis une demoiselle de 22 ans, j'ai atterri ici parce que vous avez demandé un partenariat sur un forum où je suis et j'ai eu un coup de cœur ♥ J'suis des études d'anglais, j'aime lire et écrire, et faire des gâteaux c: J'suis gentille et j'aime bien parler avec les autres de tout et n'importe quoi (surtout de séries et de livres) donc euh voilà. Si vous voulez savoir d'autres trucs demandez-moi ♥
©linus pour Epicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Oswin A. Noble
Administrateur
Messages : 134
Dollars : 151
Date d'inscription : 01/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Fév - 6:54
Ohhh bienvenue ! :excited1:

Ton personnage a l'air siii pur ! Je veux un lien qui les unira grâce à la musique !

Si tu as des questions, n'hésite pas o/ Le staff est là pour toi !

_________________

 
  - Oswin  -

Oswin chante en #336699
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vladimir I. Kochkov
Administrateur
Messages : 285
Dollars : 122
Date d'inscription : 02/02/2017
Localisation : Manhattan
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 8 Fév - 13:09
Bienvenue à toi n.n

J'adore le caractère de ton personnage et le vava aussi *-* J'espère que tu te plairas parmi nous si tu as un problème, on est là (comme l'a dit osos) et en plus de ça, on mord pas 8D

_________________
[Jtm Timothy, épouse moi ♥ | Coucou (ಸ‿ಸ)]


Vlad objectionne les éléphants en #0066cc.

♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Dollars : 288
Date d'inscription : 08/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Fév - 2:50
Merci pour vos petits messages ~
Oswin, ce sera avec plaisir, pour le lien ♥

Et je crois que j'ai fini o/ J'ai un peu bâclé la fin de l'histoire, mes excuses, mais j'avais envie de finir vite pour pouvoir jouer vite

_________________
Siobhan joue la comédie en palevioletred ♥ || Merci Vlad pour l'avatar :luv:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SENTENTIAE.
Compte Fondateur
Messages : 310
Dollars : 597
Date d'inscription : 17/01/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Fév - 6:25
Félicitation, tu es validé !

Félicitations à toi ! Tu es maintenant validé(e) et nous sommes heureux de te compter parmi nous. Avant toute chose, nous te laissons aller recenser ton avatar et poster ta fiche de lien afin de te créer quelques amitiés ! Amuse toi bien parmi nous.

Vu que tu as choisi Queens comme lieu de vie, nous te placerons dans le bâtiment Rose. Viens vite découvrir tes voisins ! ♥

► O ; Re-bienvenue parmi nous ! J'adore ton histoire; elle est si pire et choue, je veux lui faire des câlins ... Bon jeu parmi nous ! 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SENTENTIAE.  :: Personnage :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: