Une phrase, une simple phrase a le pouvoir de mener jusqu'à l'amour, avec un grand A.
 
bashaut

 :: Zone RP :: Manhattan :: Aux Ducs de Savoie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un avocat & une cravache | Ft Vladou

avatar
Messages : 56
Dollars : 144
Date d'inscription : 04/04/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Avr - 14:13
Vladimir & Cole
"Do you want to see my red bedroom, mh ?"
Ce matin, ta journée avait plutôt bien commencé. Tu ne t'étais levé ni trop tôt, ni trop tard, et pour une fois, et malgré l'alcool que tu avais ingurgité la veille, tu n'avais pas ouvert les yeux trop grognon, non. Tu avais beau ne pas être du matin, détester devoir te lever pour aller travailler, tu avais réussis, durant les premières heures de la journée, à n'envoyer sur les roses que deux ou trois de tes employés. Un miracle quand on te connaissait bien, et lorsqu'on savait à quel point il était difficile pour toi de gérer ta mauvaise humeur, après le réveil. Malheureusement, ça n'avait pas duré. Il avait suffit d'une chose... D'un petit pas de travers pour que ce petit enfoiré qui sommeillait au fond de toi n'émerge. C'était pourtant partis d'une bonne intention. Ta secrétaire avait eu la merveilleuse idée de t'apporter un café, comme elle le faisait assez souvent quand tu venais tôt au siège de l'entreprise. Elle avait toutefois eu la malchance de se prendre le coin du bureau au passage, et de renverser une majeure partie de la tasse sur d'importants papier que tu étais distraitement en train de consulter...

Le regard noir que tu lui avais alors lancé l'avait figé sur place. La pauvre malheureuse, si à ce moment là elle avait conscience de ce qui l'attendait, alors elle se serrait probablement enfuis en prenant ses jambes à son cou. La porte de ton bureau grande ouverte, tu n'avais pourtant pas hésité un seul instant à la réprimander sévèrement, sans plus te soucier du regard que ses collègues, qui arrivaient petit à petit, porteraient désormais sur elle. Et puis tu l'avais congédié pour la journée, en prétextant qu'au vu de ce qu'elle venait de faire, il serait sûrement préférable de confier la moindre photocopie au stagiaire qui venait d'arriver. Elle était partie, tu avais jeté un regard lourd de sous entendu sur tes employés, et puis tu étais retourné à ton propre travail.

Te concentrer sur tes tâches avait été compliqué et ardu, mais au final tu t'en étais plutôt bien sortis, et en fin de matinée, tu étais même d'assez bonne humeur pour prendre ton téléphone et inviter une vieille connaissance pour le déjeuner. Vladimir était l'un de ses gars que tu avais rencontré à la fac. Tu étais alors plus âgé que lui, puisque lui venait d'arriver à l'université, et que tu entamais ta dernière année, mais vous aviez plutôt bien accroché malgré vos caractères complètement différent. Résultat, aujourd'hui... Vous vous croisiez encore régulièrement, et de manière générale, toutes affaires qui concernaient l'entreprise, et qui demandaient l'intervention d'un avocat, tu les lui confiais. Qu'il t'avoue avoir déjà beaucoup de travail ou non. Bien que ce n'était pas franchement officiel, il était devenu l'avocat de ton entreprise. Ce qui, ainsi, te permettait de limiter ce genre d'actions puisque les médias et autres réseaux vantaient suffisamment les mérites de ton ancien camarade pour décourager toutes éventuelles actions menées contre ta société.

Voilà donc que ton chauffeur te dépose juste devant le restaurant. Tu descend de voiture, donne les prochains ordre à ton employé avant de te redresser et de réajuster la veste noire que tu porte sur les épaules. En arrivant, tu entre et pousse la porte, te dirige vers l'accueil où tu demande une table pour deux en signalant que tu as réservé sous le nom de Cole Graham. On te débarrasse de ta veste, et tu te laisse volontiers guider sur la terrasse où on t'indique une table bien placé. Ni trop ou pas assez au soleil. Dans un coin tranquille, et en même temps très agréable.

Tu t'installe, prend le temps de remonter un peu les manches de ta chemise et de desserrer légèrement ta cravate. Aujourd'hui est une belle journée, et même si tu supporte bien la chaleur, rien ne t'empêche de te détendre un peu. Un serveur se présente à toi et te donne la carte des menus, ainsi que la carte des vins. Tu les prends, les scrute distraitement... Avant de jeter un coup d’œil à ta montre. Il est plus de midi et demi, et pour un peu, ton vieux camarade d'université est presque en retard. Cette pensée t'arrache un vague grognement et tu décide de commander un scotch en attendant. Avec deux glaçons.

«Mettez ça sur un autre compte. Mon camarade se chargera de payer les boissons.»
© ASHLING POUR EPICODE



_________________

KDO:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Haïti - Politique : L’avocat d’Aristide doute de la volonté des gouvernements
» [Guide]Du métier d'avocat
» avocat
» (m) Alexander Androkovey - Robert Downey Jr - Avocat Russe
» Cravache et baguette [PV Excalia] [Abandonné]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SENTENTIAE.  :: Zone RP :: Manhattan :: Aux Ducs de Savoie-
Sauter vers: